Le Turban Africain


Trois semaines que je porte mes Box Braids et je dois dire que l'excitation du début est un peu retombé. Alors oui c'est vrai que c'est hyper pratique à porter et qu'avec un peu de patience on peut réaliser des coiffures à en faire pâlir de jalousie les plus grandes stars américaines (bon OK, peut être pas) mais vous me connaissez, la flemme est moi c'est une grande histoire d'amour. Et bien figurez vous que c'est en me baladant sur Facebook que je suis tombé sur le post qui a mis un jolie coup de peps à ma vie capillaire.

MOM JEAN


Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais en l'espace de quelques mois, force est de constater que la jeanerie a bien changé. Et oui, c'est au cours de ma dernières séance shopping que je me suis très vite rendu compte que les sacro-saint slims, et autres skinny déclinés en des dizaines de coloris ont peu à peu disparus pour faire place à de nouvelles catégories de jeans. C'est étonnant non ? Quoi qu'il en soit, parmi les flares, les boyfriends et les jupe-culottes, une seule coupe à retenu mon attention : Le Mom Jean

Braids & Blue


Tiens donc, on dirait que quelque chose a changé. Et oui, après de vives interrogations capillaires et autres crises de cheveux j'ai enfin sauté le pas, et c'est avec des Box braids que j'ai choisi de faire un petit bout de chemin.

Celles qui me connaissent (ou qui me suivent sur Snapchat (@annejennifer)) savent que depuis quelques temps, j'avais une folle envie de changement. C'est donc en flânant sur Youtube et en regardant la dernière vidéo de Cassandra que l'évidence m'est apparu comme un bouton au milieu de la figure : Pourquoi ne pas me faire des braids (tresses en anglais) ?

Bleu de travail


En octobre dernier, je partageais avec vous mes réflexions Ô combien existentielles sur les tenues politiquement acceptable au travail en vous présentant un look à la fois chic et simple : Mon interprétation de la tenue corporate. Et bien 5 mois plus tard, les choses ont quelques peu évoluée. Pourquoi ? Comment ? Quand ? Très bonnes questions. Quoi qu'il en soit,  je ne sais pas si cela est du à la nonchalance de fin de mission ou tout simplement au fait que je me sente beaucoup plus à l'aise, mais une chose est certaine : Désormais, j'ose.

La Mode solidaire #VEPSI


Comme la plupart des filles un peu coquettes, j'ai toujours eu beaucoup trop de vêtements; Mais je dois dire que depuis que je tiens ce blog, ma garde robe a litteralement quadruplé de volume. Toutes — et je dis bien toutes— les occasions sont bonnes pour acquérir de nouveaux vêtements.  Un petit coup de mou ? Vêtement. Une occasion spéciale ? Vêtement. Un anniversaire ? Vêtement. Alors maintenant que les marques s'y mettent, je ne vous raconte pas...